Je recherche un bien immobilier

Zone géographique
Type de bien
 
 

Le marché des seniors, une forte dynamique et de nouveaux besoins

Le marché des seniors continue d’évoluer pour devenir un axe de croissance conséquent dans plusieurs domaines : la santé, l’immobilier, le service à la personne… Mais comment se compose-t-il et quelles sont ses perspectives d’évolution ?

Le marché des seniors, une forte dynamique et de nouveaux besoins

Avec plus de 20 millions de seniors en France, la « Silver économie » représente un poids lourd dans l’économie française : selon le Ministère des Solidarités et de la Santé, plus de 50% des dépenses d’alimentation, de loisirs, d’équipements et de santé proviennent des plus de 50 ans.

Cependant, afin de comprendre le marché du senior et ses évolutions, il est nécessaire de bien faire la différence entre les catégories d’acteurs qui le composent.

Différentes catégories de seniors

En effet, il existe plusieurs catégories de seniors, qui ont des besoins et des contraintes bien différentes.

On les distingue généralement en trois catégories :

  • Les 55 – 65 ans
  • Les 65 – 75 ans
  • Les plus 75 ans

Chacune de ces catégories ayant des revenus et des attentes qui leurs sont propres.

Les 55-65 ans : actifs et plus aisés

Les « boomers », enfants du baby-boom nés durant les Trente Glorieuses, autour de 1960. Ces jeunes seniors, pas encore en retraite ou tout juste, constituent près de la moitié des seniors du pays. Ils sont très sensibles à la société de consommation : nés en même temps que les supermarchés, arrivant sur un marché du travail en quasi plein-emploi et dans une conjoncture économique favorable, ils profitent du niveau de vie le plus élevé parmi les seniors. Cela se traduit dans leur train de vie et leurs habitudes de consommation, qui accordent davantage d’important aux marques et aux produits de qualité. Ils peuvent encore avoir des enfants à charge et dépensent pour leurs proches.

Les 65 – 75 ans : les retraités en recherche de loisirs

Les nouveaux retraités. En forme, sans enfants à charge, vivant de pensions raisonnables et libérés de leurs prêts désormais remboursés, ils profitent de leur temps et de leurs capacités financières pour se découvrir de nouveaux centres d’intérêts : le voyage, les loisirs, les vacances… Ils tiennent à rester actifs dans la société et cherchent sans cesse de nouvelles activités. Volontariat, instances communales, associations… Certains se lancent même dans l’auto-entreprenariat.

Au nombre d’environ 5 millions, ils prennent eux-mêmes en charge le coût financier de ces loisirs.

Les plus de 75 ans : des dépenses de confort et de proximité

Les seniors âges de plus de 75 ans, qui comptent eux-aussi environ 5 millions d’individus, composent avec de nouvelles contraintes : la santé, la vie seule, la perte d’autonomie, poussent ces seniors à privilégier des dépenses de santé bien -sûr, mais aussi de confort et de proximité.

De proximité, dans des petits commerces proches de leurs domiciles, des services d’aide à la personne.  

Et de confort, avec des logements adaptés à leurs nouvelles contraintes : installations de montes-personnes, de salles de bain en rez-de-chaussée… Ou simplement changer de logement, pour un nouvel appartement plus proche de la famille, des infrastructures de santé, des commerces, ou même les maisons de retraite.

Vieillissement de la population

En analysant ces trois catégories, il est facile d’en tirer les conséquences sur les évolutions qu’a connu le monde des seniors :  avec l’amélioration des services de santé, la population vieillie : en France, le nombre de plus de 65 ans a augmenté de 4% en vingt ans d’après l’INSEE. Et cela ne devrait pas s’arrêter là, avec des prédictions indiquant une croissance d’encore 2% supplémentaires d’ici 2030.

Avec ce vieillissement de la population, de nouveaux besoins apparaissent, forgés en même temps que de nouvelles contraintes. Des catégories de seniors émergent et le marché doit répondre à leurs attentes. Par exemple, un « boomer », qui arrive doucement en retraite et qui s’attend à explorer des loisirs, n’a pas les mêmes besoins qu’un senior plus âgé, seul, qui souhaite désormais vivre confortablement, tout en continuant à voir des gens. Des solutions émergent alors pour répondre à leurs besoins.

Des résidences services pour répondre aux besoins

Les problématiques du marché des seniors et leurs solutions se développent parallèlement sur de nombreux secteurs - santé, loisirs, voyage… Par exemple, le marché des services à la personne ne cesse de grossir, faisant 18 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2019 et représentant une croissance de 9% par an, selon le Salon du Services à la Personne.

Autre exemple en immobilier, le développement des résidences services, qui est lui aussi une belle illustration de ce type de nouvelles solutions pour répondre à l’évolution sociétale.

Dans une étude parue le 19 novembre 2019, l’INSEE indique que la majorité des seniors vivent à domicile. Et que plus ils sont âgés, plus ils vivent seuls – du fait de la disparition du conjoint – et entrent alors dans des institutions lors des premières problématiques de santé, d’autonomie, de mobilité. Un rapport de la CNAV et l’ANAH de 2013 indique même que plus de 90% des logements sont reconnus comme inadaptés aux besoins des seniors, favorisant l’isolement et étant même dangereux pour eux.

Pour répondre à ces problématiques, les seniors peuvent choisir de louer un appartement adapté, meublé et aménagé pour eux dans une résidence services, qui profite en plus de services de ménage, de restauration, de gardiennage, de blanchisserie… Afin d’assurer aux résidents un confort de vie tout en leur garantissant une autonomie et une sécurité dans leur logement.

Sans oublier les espaces de vie communs, permettant de continuer à entretenir une vie sociale, parfois handicapée par la perte du conjoint ou la difficulté de se déplacer. La résidence service permet en outre de répondre au défi intergénérationnel, en proposant un environnement vivant et humain au sein de ces bâtiments.

Face à la croissance du marché des seniors et ses demandes de solution, il est donc de bon ton pour un investisseur de se tourner vers les résidences services seniors, qui promettent de se positionner sur un marché locatif très dynamique et une forte rentabilité.

Retour

Choisissez votre localisation