Je recherche un bien immobilier

Zone géographique
Type de bien
 
 

Pourquoi l’immobilier neuf est-il plus respectueux de l’environnement ?

Avec le réchauffement climatique et les multiples alertes sur la santé de notre planète, les consciences se sont collectivement tournées vers la protection de l’environnement et la réduction de notre empreinte écologique. L’immobilier neuf, avec ses constructions récentes, est souvent décrit comme plus respectueux de l’environnement, notamment par rapport à l’immobilier ancien. Pourquoi ?

Pourquoi l’immobilier neuf est-il plus respectueux de l’environnement ?

Plusieurs facteurs font des nouvelles constructions, un immobilier plus respectueux de l’environnement, par rapport aux anciens immeubles.

Des nouvelles normes environnementales

Depuis plusieurs décennies, les nouveaux programmes immobiliers doivent respecter des normes environnementales, qui sont toujours plus exigeantes.

Comme la RT (Réglementation Thermique) 2012, la norme la plus récente, bientôt remplacée par la Réglementation Environnementale 2022. Cette norme s’impose à toute construction récente, et fixe la quantité d’énergie maximale que le bâtiment peut consommer pour être chauffé, éclairé, produire de l’eau chaude, être climatisé, ventilé…

En plus d’une quantité d’énergie maximale, la RT demande également au bâtiment d’être conçu de façon bioclimatique, c’est-à-dire en prenant en compte les facteurs naturels environnants, comme le soleil, le vent, la pluie… Pour par exemple optimiser la lumière et le réchauffement naturels.

Ces normes sont contrôlées lors de la construction de tout nouveau bâtiment, lors de la demande du permis de construire et lorsque le bâtiment est achevé. Un récapitulatif détaillé des caractéristiques thermiques permet une totale transparence de la construction... Et l’application des sanctions en cas de non-respect (refus du permis de construire, mise au norme obligatoire voire obligation de démolition !)

Des matériaux biosourcés

Les nouvelles constructions, fortes des avancées techniques, technologiques et d’une prise de conscience généralisée, utilisent au maximum des matériaux respectueux de l’environnement.

Comme le bois et d’autres matériaux biosourcés – c’est-à-dire qui proviennent de la biomasse—comme le bois, la paille, la laine, le chanvre, le lin…

Le bois peut être utilisé pour la structure porteuse, la charpente, la façade, l’isolation thermique et acoustique… On peut même utiliser ces matériaux biosourcés comme source d’énergie, par exemple avec une chaudière alimentée à l’huile de colza.

Une utilisation de l’énergie renouvelable

Les nouveaux immeubles profitent également des avancées scientifiques en ce qui concerne les énergies renouvelables.

Panneaux solaires utilisant l’énergie du soleil, géothermie exploitant la chaleur du sol, récupération des eaux pluviales pour l’arrosage des espaces verts et le nettoyage des communs, sont des systèmes innovants que l’on retrouve dans les constructions récentes. Ils permettent d’économiser de l’énergie et évitent ainsi l’émission de gaz à effet de serre.

Responsabilité sur les chantiers

Dans la même logique de respect de l’environnement, les chantiers font aujourd’hui particulièrement attention à la pollution qu’ils émettent.

Ils privilégient les circuits courts, l’économie circulaire, en faisant appel à des entreprises locales et favorisent le développement durable, notamment dans la production de leurs déchets renouvelables, produits en quantité la plus faible possible et qui sont peu polluants.

Le développement d’écoquartiers

Enfin, un dernier avantage des constructions neuves, est qu’elles font souvent partie d’un ensemble global appelé « écoquartier ».

C’est une zone urbaine conçue et gérée de façon écologique, dans une démarche de développement durable et répondant à des critères environnementaux rigoureux.

Il est commun d’y trouver :

  • Des éco-constructions, avec des normes exigeantes
  • Le développement d’énergies renouvelables et des efforts énergétiques
  • Le traitement et la récupération des eaux de pluie (pour le nettoyage, l’arrosage)
  • La réduction et la valorisation des déchets
  • Une biodiversité favorisée et encouragée
  • La présence de transports en commun à proximité, les modes de transport doux encouragés (bus, vélos, voitures électriques…)

Ces éco-quartiers offrent ainsi une vie de confort à leurs résidents, tout en favorisant le développement durable et la protection de l’environnement.

Retour

Choisissez votre localisation