Je recherche un bien immobilier

Zone géographique
Type de bien
 
 

Prêt immobilier : pourquoi obtenir un accord de principe ?

Un accord de principe se veut être un accord donné par les banques, dans le cadre d’un prêt immobilier. Il doit permettre au futur propriétaire de se lancer dans son projet immobilier en toute sérénité. Mais comment l’obtenir ?

Prêt immobilier : pourquoi obtenir un accord de principe ?

L’accord de principe : qu’est-ce que c’est ?

Un accord de principe d’un prêt immobilier est un document, qui formalise le consentement d’une banque à poursuivre les démarches engagées par l’emprunteur.

Il permet d’évaluer la capacité d’emprunt et la faisabilité du projet – et ce, sans avoir une réelle valeur juridique car il n’engage ni la banque, ni l’emprunteur.

Il contient les caractéristiques du prêt proposé, à savoir :

  • Le montant emprunté
  • La durée de l’emprunt
  • Le taux du crédit immobilier
  • Les garanties relatives

Quels avantages ?

Pour se lancer dans son projet immobilier, un acquéreur sera bien plus serein s’il obtient au préalable l’accord de principe de la part d’une banque pour son prêt immobilier.

Il a une idée bien plus précise de son budget, et choisira en conséquence le type de logement auquel il peut accéder : surface, localisation… Et sait sur quels biens il peut se positionner.

Une fois le logement trouvé, avoir un accord de principe permet de donner de la crédibilité à son projet auprès du vendeur : c’est une véritable preuve de la qualité du plan de financement. S’il y a d’autres acquéreurs qui souhaitent se positionner sur ce logement, c’est un avantage indéniable – et même pour certains vendeurs privés, un prérequis.

Enfin, avoir son accord de principe permet d’accélérer les démarches une fois le contrat de réservation signé, et bien respecter les délais pour avoir le financement.

C’est donc une quasi nécessité pour tous ceux ayant un projet immobilier ! 

Obtenir l’accord de principe d’une banque

Pour obtenir son accord de principe de prêt immobilier auprès d’une banque, l’acquéreur va constituer un dossier de demande de prêt.

Composé de plusieurs documents, celui-ci va permettre au banquier d’étudier la solvabilité de l’emprunteur, grâce à ses :

  • Bulletins de salaires
  • Avis d’imposition
  • Relevés de compte bancaire

Le banquier va donc déduire la capacité de l’emprunteur à rembourser le crédit immobilier, pour ensuite trouver le prêt immobilier correspondant à ses ressources.

Pour maximiser les chances d’obtenir auprès d’une banque un accord de principe de crédit immobilier, et dans les meilleures conditions (montant emprunté, taux, durée), l’emprunteur peut demander l’étude de son dossier à plusieurs banques.

Et après ? L’offre de prêt

Une fois l’accord de principe fourni par la banque et le contrat de réservation du logement signé, il est maintenant temps de transformer l’accord de principe en offre de prêt.

Sur votre demande, la banque transmet votre dossier au service des engagements, pour une analyse plus poussée du dossier. Une fois cette analyse réalisée – qui dure quelques semaines -, la banque vous envoie une offre de prêt.

Celle-ci contient toutes les informations sur le prêt : coordonnées de l’emprunteur, de la banque, montant du prêt, taux d’intérêt, de l’assurance, montant des mensualités, échéancier du remboursement, durée du prêt, modalités de rétractations et délai de réflexion…

Cette offre est valable trente jours ; passé ce délai, elle est nulle et non avenue. A réception de l’offre, l’emprunteur possède un délai de dix jours de réflexion obligatoire ; il ne peut accepter l’offre qu’à partir du 11e jour.

Si l’offre de prêt est acceptée (ou rejetée) par le demandeur, elle engage cette fois juridiquement les deux parties.

Retour

Choisissez votre localisation