Je recherche un bien immobilier

Zone géographique
Type de bien
 
 

Réduire sa facture énergétique : les gestes verts au quotidien

Il existe plusieurs « gestes verts » à effectuer quotidiennement pour réduire notre facture énergétique et, par la même, notre empreinte environnementale.

Réduire sa facture énergétique : les gestes verts au quotidien

Économisez l’énergie au sein de votre logement

Il est possible de faire de belles économies d’énergie au sein de votre logement, qui se traduisent par des économies sur les factures d’eau et d’électricité :

Avec vos appareils électriques :

  • Ne pas les laisser en veille mais les éteindre totalement,
  • Bien éteindre ses lumières lorsque l’on quitte une pièce,
  • Utiliser des ampoules basses consommation,
  • Utiliser au maximum la lumière naturelle vers les plans de travail (cuisine, bureau, coin lecture…)
  • Profiter plus longtemps de la lumière naturelle avant de fermer les volets
  • Dégivrer son réfrigérateur régulièrement pour éviter une couche de givre de 3mm d’épaisseur
  • Baisser la température des radiateurs, de l’eau chaude, opter pour un lavage à froid

Économisez et protégez l’eau :

  • Ne faire tourner le lave-vaisselle ou la machine que lorsqu’ils sont pleins,
  • Respecter les doses indiquées sur les emballages (javel, etc)
  • Prendre une douche rapide et couper l’eau plutôt que de la laisser couler (lorsqu’on se brosse les dents, par exemple),
  • Utiliser des limiteurs de débit sur son robinet
  • Arroser son jardin le soir : l’évaporation est moins forte
  • Utiliser des produits naturels pour son entretien (compost…) et ainsi préserver les sols.

Triez vos déchets

Trier ses déchets et favoriser le recyclage plutôt que la destruction, sont aussi la base des gestes verts.

Emballage, verre, papier… Il faut au maximum tenter de les séparer en tenant compte des consignes. Vous pouvez les déposer dans les poubelles appropriées, ou dans les points d’apports volontaires.

Voire même la déchèterie pour les peintures, solvants et huiles usagés. Car 1 litre d’huile peut recouvrir 1000m2 d’eau, et tuer faune et flore pour manque d’oxygénation.

Même chose pour les encombrants : les dépôts sauvages sont interdits, donc direction la déchèterie la plus proche.

Le recyclage

Mais au fait, pourquoi trier ses déchets ? Écologie, économies, les intérêts du tri sont multiples.

Les déchets recyclés sont utilisés pour à la place des matières premières : cela demande moins d’eau, de pétrole, de bois, de sable, etc. Que de fabriquer à partir de zéro. On économise donc nos ressources naturelles et on économise de l’énergie.

Pas de gaspillage non plus : par exemple, avec trois boîtes de céréales, on peut fabriquer une boîte de chaussure, et une bouteille en verre donnera une autre bouteille en verre recyclé.

Traiter des déchets triés revient également moins cher à la collectivité que de traiter des déchets non-triés ; enfin, ne pas incinérer nos déchets permet de limiter les gaz à effet de serre.

Eviter les déchets

Trier ses déchets c’est bien mais éviter d’en créer, c’est encore mieux.

Pendant les courses, vous pouvez privilégier des sacs réutilisables, pour éviter les surplus de sacs plastiques jetables, très polluants.

Choisissez également des produits avec le moins d’emballage possible ; vous pouvez même prendre en « vrac » en amenant votre contenant (bocal, boîte… réutilisable) et ainsi réduire drastiquement votre empreinte emballage carton – plastique. Et le vrac, cela marche même pour des produits qu’on ne soupçonnerait pas (dentifrice, déodorant, huile, etc).

Le vrac évite également le gaspillage : puisque l’on prend la quantité que l’on choisit, on se retrouve rarement avec du « trop plein » à jeter. On ne paie donc pas une trop grosse quantité !

Retour