Je recherche un bien immobilier

Zone géographique
Type de bien
 
 

Le parcours immobilier au cours de la vie

En moyenne, un Français change de logement cinq fois au cours de sa vie, selon une étude de 2019 réalisée par Harris Interactive pour le Conseil Supérieur du Notariat. En d’autres termes, l’immobilier vous accompagne dans toutes les étapes clés de votre vie : lorsqu’on est étudiant ou jeune actif, lorsqu’on se met en couple, lorsque l’on devient parent, puis retraité…  Et si ce « parcours » immobilier peut différer d’une personne à l’autre, on distingue tout de même un parcours « idéal » que les individus suivent généralement.

Le parcours immobilier au cours de la vie

L’achat immobilier est présent lors des moments importants de la vie. C’est pourquoi 70% des Français l’estiment comme un réel objectif de vie, et 75% comme un investissement « sûr et rentable ». Mais à quelles étapes de la vie intervient cet achat immobilier et à quels besoins répond-il ?

En observant les comportements des Français au cours de leur vie, il est possible de dresser le parcours résidentiel « idéal » en immobilier, afin de distinguer les moments clés où il est bon de devenir propriétaire de son logement, pour répondre aux différents besoins qui évoluent au fil du temps.

La première étape : la location

Lorsque l’on débute dans la vie active, autour de 20 ans, on se tourne logiquement vers un logement en location. Les premiers salaires sont plus faibles en début qu’en fin de carrière, et l’on ne possède pas une vision à très long terme. La location convient donc bien : l’on est mobile sur le territoire, et il possible d’essayer plusieurs types de logements pour trouver ce qui vous plaît le mieux.

Mais rapidement, il apparaît qu’il est préférable d’arrêter de louer pour acheter un logement et devenir ainsi primo-accédant – c’est-à-dire propriétaire de sa première résidence principale.

Devenir propriétaire pour la première fois

En France, 84% de la population souhaitent devenir propriétaire, selon l’institut BVA. Cette première accession se fait en moyenne autour de 32 ans. Mais pourquoi devenir propriétaire plutôt que de continuer à louer ?

Acheter son appartement, c’est se projeter et bâtir l’avenir. Devenir propriétaire permet de se constituer un premier patrimoine – la résidence principale étant le principal patrimoine des ménages français. 

Un patrimoine qui est fait pour garder sa valeur : l’immobilier est une valeur refuge, peu fluctuante et même, dont les prix ont augmenté de plus de 153% entre 1999 et 2018, selon l’INSEE et l’indice des Notaires. Et comme il garde sa valeur dans le temps, c’est un patrimoine qui pourra être transmis à vos enfants.

Devenir propriétaire, c’est aussi arrêter de louer. Et donc, arrêter de payer un loyer qui ne vous rapporte rien dans le temps – les loyers sont littéralement des fonds perdus ! Lorsque vous achetez, vous remboursez certes votre prêt chaque mois, au même titre qu’un loyer… Sauf qu’une fois l’emprunt remboursé, vous avez un appartement !

Acheter un appartement plutôt que de le louer, c’est donc se libérer du poids loyer, qui peut en plus durer toute une vie. Et même dans les moments difficiles qui entraînent une perte de revenus (accidents de la vie, retraite…), où vous devrez toujours payer votre loyer.  

Si vous avez terminé vos remboursements, en cas de coup dur, vous pouvez toujours jouir de votre propriété sans avoir de crainte vis-à-vis du paiement de votre loyer. Et même, vous pouvez toujours revendre votre logement pour libérer des fonds. Votre acquisition vous permet aussi de protéger votre famille même si le prêt n’est pas totalement remboursé, grâce à une assurance qui couvre décès, invalidité, incapacité.

Il est aussi possible d’aménager l’appartement comme on le souhaite, en le transformant en un logement qui nous ressemble - ce qui n’est pas possible en location.

De plus, en ce moment, il est possible d’acheter un logement dans des conditions optimales de prêt, car les taux d’intérêt sont historiquement bas : le coût de l’emprunt, c’est à-dire le montant des intérêts, est très bas. Et comme cela se fait via l’emprunt, cela ne demande que peu de fonds propres.

Un nouveau logement plus grand pour la vie de famille

Une fois sa première accession réalisée, votre situation personnelle peut encore changer. On pense notamment à l’arrivée d’un ou plusieurs enfants, qui peuvent rendre le premier logement inadapté à une vie de famille.

Dans ce cas, il est courant de vendre son premier logement, au même prix voire même un plus cher que lorsque vous l’avez acheté ! Par exemple, si des travaux et des aménagements ont été faits durant votre période de propriété.

Pour ensuite en racheter ensuite un nouveau, plus grand, qui répond mieux aux besoins de la famille. Avec des nouvelles chambres, des salles de bains, etc… Ce qui est notamment rendu possible par la situation financière du foyer qui a elle aussi évolué, généralement dans le bon sens, la carrière de chacun étant plus avancée.

A noter, cette seconde étape est largement conditionnée par la réussite de la première. En effet, si vous souhaitez acheter un logement plus grand pour vous établir avec votre famille, il est préférable d’avoir déjà un patrimoine – constitué avec l’acquisition d’un premier logement – plutôt que de ne rien avoir à cause des loyers dépensés et perdus.

Préparer sa retraite avec un investissement locatif

Les années passent, vous entrez doucement dans la cinquantaine, êtes propriétaires, avez remboursé votre second logement. Désormais, la retraite approche et il est temps de commencer à la préparer, car elle peut être synonyme de baisse de revenus.

Pour cela, vous vous préparez à investir, et quoi de mieux que l’immobilier pour cela ? Vous pouvez acheter un appartement, pas dans le but d’y habiter cette fois, mais pour le louer ! 

Cet investissement, dit « locatif », a d’autant plus d’intérêt qu’il se fait via le levier du prêt : vous contractez un emprunt auprès de la banque pour acheter votre appartement. Ce prêt ne coûte presque rien grâce au taux d’intérêts très faibles… Et vous le remboursez tous les mois grâce aux loyers générés !

Une fois le prêt remboursé, vous profitez d’une rente qui est un véritable complément de revenus à côté des pensions retraites. De plus, ce nouveau patrimoine pourra être transmis, lui aussi, à votre famille et vos proches… Tout en gardant sa valeur dans le temps.

La cinquième étape : un logement plus petit

Enfin, les besoins de logements évoluent une nouvelle fois, après 60 ans. Les enfants ont quitté le foyer, certaines pièces sont vides, il devient fatiguant de s’occuper d’une trop grande surface et même de s’y déplacer…

Le temps est venu de vendre votre résidence principale pour en acheter un nouvel appartement plus petit, mieux adapté à vos nouvelles contraintes. Il demande moins d’entretien (de coût, de temps et d’énergie), est mieux aménagé pour vos déplacements et actions du quotidien, peut se trouver plus proche des commodités, des institutions de santé, de vos proches…

Vous réalisez une plus-value en vendant votre ancienne résidence principale, débloquant ainsi de nouvelles liquidités, et pourrez même transmettre votre nouvel appartement, qui est un nouveau patrimoine, à votre famille.

L’achat immobilier vous accompagne donc durant toute la vie, dans toutes ses étapes importantes. Et afin de s’assurer un parcours résidentiel idéal, il convient d’acheter sa première résidence le plus tôt possible.

C’est pourquoi il est essentiel d’entreprendre tôt la réalisation de vos projets immobiliers, et de les confier à un promoteur de confiance qui respecte les fondamentaux de l’immobilier (l'emplacement, la qualité de construction et d'accompagnement) pour vous garantir des acquisitions sereines tout au long de votre vie. Ils seront gages d’une excellente qualité de vie, d’une bonne revente et d’investissements réussis.

Retour

Choisissez votre localisation